Aujourd’hui, l’esthétique et la beauté , au même titre que le bien-être, font partie intégrante du domaine de la santé. Le corps, véritable marqueur social de la personnalité, est devenu un capital qui doit être entretenu. Le visage en est la partie la plus exposée. Ainsi, de très nombreux patients ne consultent plus pour une douleur dentaire, mais pour avoir de « belles dents ».

 

Le blanchiment des dents ou éclaircissement

Le traitement d’éclaircissement externe est réalisé essentiellement sur les dents vivantes. Il consiste à appliquer un dérivé d’eau oxygénée sur les dents. Le produit passe à travers l’émail des dents et atteint l’intérieur pour éclaircir les pigments de coloration.

Le procédé peut être réalisé au fauteuil en une seule séance avec une lampe UV qui accélère le processus chimique.
Les dents peuvent être blanchies également à la maison avec des gouttières faites » sur mesure » et un agent de blanchiment qui est un produit dérivé de l’eau oxygénée, moins concentré (le peroxyde de carbamine).

La photo illustrant notre cas clinique AVANT-APRES représente le même patient. Cependant il convient de savoir que le résultat observé est propre à la personne concernée et qu’un résultat identique ne peut être attendu pour une autre personne, le résultat pouvant varier d’un patient à un autre.

 

Les composites

On sait coller sur les tissus dentaires aujourd’hui. Cette avancée technologique est capitale pour réaliser des restaurations étanches en composites ou en céramique.
Lorsque la cavité est peu volumineuse, on remplace les amalgames défectueux (appelés plombages) par des composites. Ce sont des résines de la couleur de la dent. Après avoir éliminé la carie, elles sont collées avec des adhésifs spécifiques sur les tissus dentaires (émail-dentine) et rétablissent pour environ 8 à 10 ans la fonction et l’esthétique de la dent partiellement détruite.

Si la cavité est plus grosse, il est difficile de remplacer ce qui manque directement. Il faut réaliser une empreinte de la cavité et la faire traiter par le prothésiste. Ce dernier fabrique un inlay – onlay (ces restaurations sont très adaptées à la dent et offrent des propriétés mécaniques supérieures aux composites directes) en céramique ou en composite. Ces restaurations sont très adaptées à la dent et offrent des propriétés mécaniques supérieures aux composites directes.
Lorsqu’on traite une carie sur une dent de devant, les matériaux composites sont systématiquement utilisés. Ainsi, ces matériaux sont très intéressants dans le cas de fracture d’angle.

 

Les facettes céramiques

La facette céramique permet de traiter de nombreux cas cliniques :

Les colorations non traitées par le blanchiment
Les fractures d’angles importantes des dents antérieures
Les défauts modérés de taille et de position de la dent

Pour placer une facette céramique, Chirurgien-dentiste prépare la dent au minimum sur une très faible épaisseur (la vitalité de la dent est le plus souvent conservée). La facette fait environ 0,5 mm d’épaisseur. Après collage, le résultat esthétique est excellent.

En 2 séances , on peut ainsi, rendre de grands services aux patients et conserver le maximum de tissus dentaires.

Les couronnes céramiques

Le chirurgien-dentiste peut réaliser des couronnes toutes céramique pour améliorer l’esthétique. Du fait de l’absence de métal, la lumière circule plus facilement à travers la couronne et donne l’illusion d’une dent naturelle.